Chercher

Le Mont-Valérien, Haut Lieu de la Mémoire Nationale

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Mont-Valérien sert de lieu d’exécution à plus de 1.000 résistants condamnés à mort et otages. Venez découvrir ce site historique.

La multiplicité des parcours des 1.008 fusillés, nous permet aujourd'hui d'en décrire la diversité. Après la guerre, le site fut choisi pour honorer la mémoire des morts pour la France de 1939 à 1945, le général de Gaulle y inaugure le 18 juin 1960, le Mémorial de la France combattante.

Le Mont-Valérien est classé Haut Lieu de mémoire en mars 2014.

  • DPMA logo
  • ONAC logo

© ONAC ©Mont-Valérien, © DPMA, ©ONAC

Le site historique

  • la clairière des fusillés a servi à l’armée allemande, entre 1941 et 1944, de lieu discret d’exécution des condamnés à mort et otages extraits des diverses prisons et camps de la  région parisienne ;

  • la chapelle des fusillés dans laquelle certains condamnés ont passé leurs derniers instants et où ils ont gravé sur les murs d’ultimes messages.

Le lieu de mémoire

  • le parcours du souvenir surplombe la « clairière des fusillés » et permet de suivre le chemin des condamnés qui allaient être fusillés ;

  • le monument aux fusillés porte les noms des fusillés et rend hommage « aux résistants et aux otages fusillés au Mont-Valérien par les troupes nazies - 1941-1944 - et à tous ceux qui n’ont pas été identifiés » ;

  • le Mémorial de la France combattante, où reposent 16 morts pour la France. Chaque 18 juin, une cérémonie présidée par le Président de la République sur l’esplanade du Mémorial commémore l’Appel du général de Gaulle à poursuivre le combat et refuser la défaite.

Les espaces muséographiques

  • l’exposition permanente « Résistance et répression, 1940-1944 ».

  • la chapelle des fusillés présente les graffitis des fusillés, les poteaux d’exécution et les cercueils ayant servi au transport des dépouilles. Le rôle de l’aumônier catholique allemand des prisons, Franz Stock, est expliqué.

  • une salle d’exposition annexe, dans la crypte du Mémorial de la France combattante, explique la création de ce lieu de mémoire voulu par le général de Gaulle.

  • le centre d’information propose des films d’archives sur l’histoire du Mont-Valérien depuis la Seconde Guerre mondiale et met à disposition des visiteurs des bornes interactives présentant des notices biographiques et des documents sur les fusillés du Mont-Valérien. 

Les visites

Ouvert du mardi au dimanche. Visite gratuite et guidée d'environ 1h30 (réservation possible et conseillée). Horaires de basse et haute saisons à consulter directement sur le site

Tout public (enfants à partir du CM2)

Fermetures annuelles

Le site est fermé au public , le 1er janvier, 1er mai, le18 juin, le 15 août, le 1er novembre, et le 25 décembre,.

Renseignements

Le Mont-Valérien, Haut Lieu de la Mémoire Nationale
Avenue du Professeur Léon Bernard
Tel : +33 (0)1 47 28 46 35
e-mail : info@mont-valerien.fr
site internet : www.mont-valerien.fr

Accès

Esplanade du mont-Valérien

  • SNCF - arrêt Suresnes-Mont-Valérien, prendre la rue du Calvaire et l'avenue Léon Bernard jusqu'à l'esplanade.

  • Tramway T2 - arrêt Suresnes-Longchamp, prendre la rue Cluseret, la rue Terres puis l'avenue Léon Bernard.

  • Bus - 160, 241, 360, 563 (navette gratuite intercommunes)



Afin de respecter la réglementation concernant les données personnelles nous vous laissons le choix d'activer ou non différents outils nous permettant d'améliorer votre expérience sur ce site (mesure d'audience, réseaux sociaux...) En savoir plus
Données personnelles